Responsabilité civile professionnelle : comment s’assurer de la bonne couverture ?

Responsabilité civile professionnelle

Le choix d’une couverture professionnelle doit figurer parmi les nombreuses questions qu’un entrepreneur doit poser avant la création d’une société. Il est important de souscrire à une assurance, cela même si elle n’est pas obligatoire dans certains secteurs. En effet, une couverture sera toujours utile et peut servir d’une grande aide à un moment ou à un autre. Il se trouve que celle qui présente plus d’avantages et la plus prisée par les professionnels est la responsabilité civile pro. Avant d’opter pour cette décision, il est indispensable de prendre en compte quelques points.

En quoi consiste la responsabilité civile professionnelle ?

Le RC Pro ou la responsabilité civile professionnelle désigne un contrat que les entreprises professionnelles doivent souscrire afin de couvrir les travailleurs et pour protéger l’entreprise elle-même. Ceci engage les matériels, l’une des prestations et l’un des salariés ainsi que la responsabilité de la société. En d’autres termes, le RC Pro couvre l’imprudence ou la négligence qui entraîne des dommages immatériels, matériels ou des dommages corporels. Notamment, l’assurance rc pro protège l’entreprise contre les éventuels dommages financiers et conséquences qui peuvent conduire la société à la faillite. Il n’est donc pas convenable de faire passer l’opportunité de souscrire à une telle couverture. À noter qu’à la différence d’une assurance des locaux professionnels, l’assurance responsabilité civile professionnelle n’est pas obligatoire. Toutefois, elle est fortement recommandée. Ce type de couverture peut aussi être souscrit par les professionnels du conseil et du droit tels que l’expert-comptable, l’architecte, l’agent immobilier, l’huissier, le notaire, l’avocat, etc.

Pourquoi souscrire à une couverture de responsabilité professionnelle ?

Certaines situations courantes nécessitent la couverture d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Par exemple, un jardinier qui recule dans le portail du client ou de son voisin, un garagiste qui endommage la voiture de son client durant l’intervention, un restaurateur qui intoxique un client par un aliment de sa préparation ou encore un commerçant qui blesse l’un des clients qui visitent sa boutique. Ces dommages matériels et corporels peuvent être remontés par une assurance responsabilité civile. Ce dispositif d’exploitation peut aussi s’étendre jusqu’aux cas sérieux comme un médecin professionnel qui fait une erreur médicale ou un accident de travail avec mise en cause de l’employeur. En plus de cela, l’assurance responsabilité pro peut assumer les pertes financières suite à une prestation ou une commande inexécutée, ou encore une baisse de chiffre d’affaires suivant des erreurs commises par les conseils, etc. Par ailleurs, le coût de cette couverture varie selon les spécificités du contrat, le type de couverture, le secteur d’activité, la taille et le statut de la société et son chiffre d’affaires.

Comment bien choisir une bonne assurance responsabilité civile ?

Souscrire à un rc professionnel est alors une excellente idée. Cependant, il est important de bien choisir sa couverture. Afin de trouver une offre adaptée au secteur de l’entreprise, il est indispensable de réaliser une comparaison des assurances RC pro. En effet, les compagnies d’assurance mettent à la disposition des entreprises un vaste choix d’offres. Pour cela, vous pouvez utiliser les comparateurs d’assurance en ligne. L’analyse doit être effectuée sous différents aspects comme le plafond de remboursement, le montant des primes à verser, le taux de remboursement, les délais de remboursement, les exclusions de contrats et les garanties proposées. Lors de votre choix, vous devez aussi définir les dommages qui peuvent être pris en charge par l’assurance RC pro. Le contrôle de l’exclusion de garantie est aussi un critère que vous devez considérer pour le choix de couverture. Il faut noter que chez la plupart des assureurs, la formule RC pro ne prend pas en charge tous les risques et dommages. L’autre aspect important est l’analyse des plafonds de garantie et le montant des franchises. Ces éléments à prendre en compte vous permettent de trouver le contrat idéal pour votre assurance.

Pourquoi l’assurance responsabilité civile est obligatoire pour les professionnels ?
Assurance multirisque professionnel : quels risques sont garantis ?